Investir dans l’ancien en SCPI et profiter des avantages de la loi Malraux

decouvrir-scpi2_v2La loi Malraux permet à tout investisseur faisant procéder à la réhabilitation d’un immeuble ancien dans un but locatif de déduire 30 % du montant des travaux réalisés si l’immeuble est situé en Secteur Sauvegardé et 22 % pour un immeuble situé en Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain ou Paysager (ZPPAUP). Les SCPI Malraux permettent de combiner les avantages de l’investissement en SCPI à ceux de ce dispositif de défiscalisation, la durée d’engagement est généralement assez élevée, jusqu’à 15 ans, dans la mesure où l’investissement n’est récupéré qu’à la dissolution de la société. Généralement les investissements concernent des immeubles de prestige situés en centre-ville et destinés au locatif haut de gamme.

Dans la mesure où la défiscalisation est relativement importante et pas ou peu étalée, l’investissement en SCPI Malraux est généralement conseillé aux contribuables fortement imposés.
Il faut bien-sûr garder à l’esprit que seul la part de l’investissement consacrée aux travaux est prise en compte dans le calcul, les immeubles en état de vétusté avancée sont donc la cible idéale d’une SCPI Malraux. Considérant les travaux il faut savoir que la loi Malraux a évolué et qu’un particulier réalisant un investissement en nom propre peut réaliser lui-même les travaux et bénéficier de la défiscalisation. L’investissement en SCPI Malraux permet pour sa part de se dégager de la gestion et de réduire les risques de non conformité fiscale, assez fréquents avec le dispositif Malraux qui comprend de nombreuses règles et engagements à respecter.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés